La révolution verte à Dubaï : Un projet de mangroves le long de 72 km de côte

Actualité|10 mai 2024|3 Minutes

Dans une démarche résolument tournée vers la durabilité et la restauration des écosystèmes, un ambitieux projet de développement côtier a été annoncé à Dubaï. Ce projet prévoit la création d’un immense corridor de mangroves s’étendant sur 72 kilomètres le long du littoral de l’émirat. Il intègre les technologies les plus avancées tout en visant une intégration respectueuse avec les espaces naturels et sociaux existants.

L’initiative, dénommée Projet Mangroves de Dubaï, envisage la plantation de millions de mangroves qui transformeront les plages de sable en oasis verdoyantes. Ces efforts ne se limitent pas seulement à la végétalisation mais s’étendent à la création de piétons et zones récréatives, enrichissant ainsi considérablement l’attrait écologique et touristique de la région.

Les sites pilotes


  • Jebel Ali Beach
  • Dubai Marina Beach
  • Jumeirah Public Beach
  • Umm Suqeim Beach
  • Mercato Beach
  • Dubai Islands Beach

Six lieux emblématiques ont été choisis pour débuter ce grand projet, mettant en vedette diverses plages populaires auprès des résidents et des touristes. Chacun de ces sites bénéficiera d’une approche personnalisée adaptée à ses caractéristiques spécifiques et à ses besoins écologiques.

Technologie et innovation


Le CEO de URB, Baharash Bagherian, a souligné que le projet serait développé avec l’appui de drones et de technologie alimentée par l’intelligence artificielle. Ces outils modernes serviront principalement à la restauration et au suivi des mangroves, garantissant une croissance optimale et un impact environnemental minimal. De plus, ce projet a le potentiel de séquestrer approximativement 1.23 million de tonnes de CO2 annuellement.

Opportunités de collaboration


Bien que le projet en soit encore à ses premières phases, concentrées principalement sur les études de faisabilité, il offre déjà plusieurs opportunités pour les entreprises et entités privées désireuses de participer. Ces collaborations peuvent prendre la forme de sponsorisations, d’investissements dans des crédits carbone, ou encore de participation à des programmes d’éducation environnementale et de conservation.

Impact environnemental et social


L’introduction de vastes zones de mangroves est non seulement bénéfique pour l’environnement en aidant à la capture du dioxyde de carbone, mais elle joue également un rôle crucial dans la protection contre l’érosion côtière et dans la fourniture d’habitats pour la faune locale. Sur le plan social, la création d’espaces verts accessibles améliore la qualité de vie des résidents et offre de nouvelles avenues pour le tourisme écologique.

Ce projet audacieux de Dubaï témoigne de l’engagement de l’émirat en faveur de solutions innovantes face aux défis climatiques mondiaux, transformant son littoral en un exemple remarquable de durabilité urbaine.